Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2010

Beautiful People, le livre coup de cœur !

drake1.jpg

 

Elu par le magazine ”Lire” comme l’un des 20 meilleurs livres de l’année 2008, j’ai presque honte d’avouer que j’ai découvert, il n’y a pas si longtemps que ça et un peu par hasard ”Beautiful People. Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode”, et depuis, je ne le quitte plus.

Bizarrement, alors que cela fait plus de 10 ans que je travaille dans le monde de la mode, je n’avais aucune idée d e l’histoire passionnante qui reliait les deux monstres sacrés de la mode française, Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld.

Ce roman se dévore avec passion et avec une certaine frénésie, mettre un pied dedans, c’est sauté à pied joint dans dans l'univers des années '70 où la mode se dévoile comme elle ne l’avait encore jamais fait à travers une véritable chronique quasi historique, étayée par des centaines de notes et de références. Un livre que je conseille à tout le monde, mordu ou pas de mode.


”Beautiful People. Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode”

En 1954, Yves Saint Laurent a 18 ans. Il remporte le premier prix du concours de stylisme organisé par le secrétariat  national de la laine, dans la catégorie ”robes du soir”. Karl Lagerfeld est un peu plus âgé, il a 21 ans, et il remporte le premier prix de la même manifestation, mais dans la catégorie ” manteaux”. A l’époque, les deux jeunes couturiers se fréquentent, et sont plutôt amis. Une camaraderie qui ne résistera pas bien longtemps à leurs carrières naissantes.

Yves est engagé très vite par le Roi de la mode, le sauveur du chic parisien, Christian Dior. Il devient son assistant personnel avant d’intégrer la direction de la prestigieuse maison, au décès de Dior, en 57, et de lancer sa propre collection à la fin des années 50. Alors qu’au même moment, Karl se contente d’offrir ses services chez Balmain d’abord, chez d’autres ensuite.

Les deux hommes ne jouent plus dans la même cour… Momentanément en tout cas… Jusqu’à ce que Lagerfeld rejoigne Chanel en 82.  A 49 ans, le génie allemand est à nouveau sur le même pied d’égalité que son rival de toujours…

Alicia Drake, journaliste britannique, a travaillé de longues années, et rencontré des dizaines de témoins avant de se lancer dans l’écriture de l’ouvrage qui regorge d’anecdotes, pour raconter une époque absolument extraordinaire : celle des années 70, celle des fêtes, des excès d’après mai 68, celle où libération sexuelle et homosexualité ne heurtent plus les mentalités. Une époque où la mode n’est pas encore engloutie par la mondialisation et les grands groupes financiers.


”Beautiful People. Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode”, Alicia Drake, Folio

30/10/2010

« Crazy Days », l’angoisse de Jude Law

jude_lawjpg.jpg


La sortie de Crazy Days n’est prévue que pour le 4 septembre en Angleterre mais le livre fait déjà parler de lui.  Il faut dire que ce dernier risque d’être croustillant si on en croit les rumeurs. Au centre de ce “tell-all”, on trouve le beau Jude Law, que son ex-épouse Sadie Frost risque bien de mettre dans une situation quelque peu inconfortable en dévoilant le passé sulfureux du couple.

D’après la presse anglaise, Sadie Frost prétend pourtant ne pas vouloir salir la réputation, ni de Jude Law, ni d’une certaine très bonne amie, Kate Moss. Malgré tout, l’acteur a entreprit quelques démarches légales afin de faire censurer par un juge certains passages du roman-confession jugés délicats.  Il a également obtenu qu’aucune des photos de ses trois enfants, qu’il a eu avec la sulfureuse brune, ne soient publiées.

Pour rappel, Jude Law avait été marié six années durant à Sadie Frost, qu’il avait quitté en 2003 après avoir rencontré Sienna Miller sur le tournage d’Alfie. Espérons pour le beau Jude que les révélations de l’ex-madame Law ne viennent pas trop entacher la réputation de l’acteur, déjà bien souvent la cible des paparazzis.

Lire l'article également sur la Libre Essentielle.