Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/11/2010

Lanvin pour H&M, décryptage d’une opération rondement menée.

lanvin.jpg

Il a fallu attendre jusqu’à hier, le 2 novembre, date officielle fixée par H&M, pour que nous, les gens de la presse, ou les acteurs de la blogosphère, puissions « enfin » découvrir en vrai la collection H&M dessinée par Alber Elbaz de la maison de mode Lanvin.

Il faut dire que cette année,  le Marketing d’H&M travaille sans relâche.  Rappelez-vous, dès septembre, on nous annonçait que ce serait bien le  designer Alber Elbaz de chez Lanvin qui dessinerait  la nouvelle collection de vêtements du géant suédois.  Et, silence radio, plus rien ne filtre, jusqu’au 20 octobre, où bizarrement, on nous lâche quelques premières images volées ça et là, ainsi qu’une vidéo, celle du backstage du shooting. De quoi déjà nous tenir en haleine, quand on sait que la collection ne sera en magasin que le 23 novembre.

Et puis, la semaine dernière on nous annonce que la collection est visible dans les bureaux de presse H&M et que les visuels sont disponibles, avec bien sur pour mot d’ordre, de ne surtout rien laisser filtrer avant le 2 novembre, soit justement 20 jours avant l’arrivée officielle de la collection dans nos boutiques.  Alors, forcément, ce matraquage depuis maintenant deux mois, suscite un réel engouement et presque un réel “besoin” chez les accros de la mode : Porter du Lanvin, là, tout de suite, maintenant !  Certain(e)s ont même failli craquer en lisant sur notre page Facebook : « H&M !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! », craignant avoir loupé la date si attendue.

Alors, nous hier, on y est allé… et finalement, on a pu découvrir cette fameuse collection Lanvin.

Et pour le coup, on peut vous le dire qu’Alber Elbaz nous offre ici une véritable ode à l’élégance.  La collection composée de minis robes aux couleurs et aux motifs les plus surprenants, dont les coupes et les fronces renforcent l’énergie et la sensualité, souvent soulignée par  une épaulé dénudée est tout simplement divine.  Divine oui, mais surtout pour les filles qui font une taille 36 et qui ont le portefeuille quand même assez bien garni.  Car oui, la collection est certes belle, mais ne s’adresse malheureusement pas à toutes.  Sachez-le,  mesdames, si vous dépassez la taille 42, il n’est pas forcément utile de vous rendre le 23 novembre en boutique, cette collection ne s’adresse pas à vous à moins de vouloir ressembler à une meringue le soir du réveillon.  De même, attention au budget, certes les accessoires sont à prix démocratiques (19.95 euros la paire de lunette), mais, le prix des robes tourne quand même autour des 200 euros.

Et, c’est là que le bas blesse, car de souvenir, le but des collaborations d’H&M avec ces grandes maisons de coutures était, nous semble-t-il, de rendre accessible le temps d’une collection, le luxe à tout un chacun.   Et bien malheureusement, hier, nous n’avons pas retrouvé ce message, en tout cas pour la collection femme.

Car à l’inverse, nous avons été agréablement surpris, voir séduits, par la collection homme qui a été dessinée, non pas par Alber Elbaz, mais bien par Lucas Ossendrijver, qui elle tient toutes ses promesses.  Une collection, où l’on retrouve les grands classiques revisités avec finesse et où le chic-trendy flirte avec légèreté avec le sport-chic.  Des pièces tout à fait accessibles (même dans le prix), à combiner sans modération.  Maintenant, reste juste à savoir si vous êtes prêt ou prête à tenter votre chance le 23 novembre…

Découvrez toute la collection Lanvin pour H&M en images. - Lire également cet article sur Essentielle.be