Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/10/2010

Quand la crise passe, elle ne passe pas que chez nous..

mischabarton-portrait_1.jpgCartes de crédit refusées, loyers et factures impayés, comptes bloqués, remboursement d’emprunts à la traîne… Quand la crise passe, elle ne passe, apparemment, pas que pour nous.

Annie Leibovitz, la portraitiste « la plus célèbre du monde », celle qui a photographié Demi Moore enceinte nue, John Lennon quelques heures avant son assassinat ou encore les dernières campagnes de pub Vuitton, pourrait, à 60 ans, tout perdre.

Stars du petit écran ou grands artistes, certains risquent de finir complètement ruinés.

En témoignent certaines stars, telles que Mischa Barton,  qui se voit dans l’obligation de vendre sa propriété de Beverly Hills pour renflouer ses comptes. En effet, d’après les rumeurs, la star de Newport Beach, serait sur le carreau.  Selon TMZ, elle aurait été rappelée à l’ordre  par le propriétaire  de son appartement très chic, qu’elle loue dans le quartier de TriBeCa à New York, pour trois mois de loyers impayés.

Mais Mischa Barton ne serait pas la seule dans la tourmente. La comédienne Shannen Doherty, célèbre pour son rôle de Brenda Walsh dans la série culte Beverly Hills, semble également avoir quelques petits soucis financiers. Pour preuve, Shannen Doherty serait poursuivie en justice par la City National Bank, qui  lui réclame quelque 90 000 dollars qu’elle avait emprunté. Somme que la jeune star américaine aurait bien du mal à rembourser.

Annie Leibovitz, la portraitiste « la plus célèbre du monde », celle qui a photographié Demi Moore enceinte nue, John Lennon quelques heures avant son assassinat ou encore les dernières campagnes de pub Vuitton, pourrait, à 60 ans, tout perdre.  Sa dette s’élèverait à plus de 24 millions de dollars.annie_leibovitz_0.jpg

Comment cette New-Yorkaise en est-elle arrivée à contracter un tel emprunt , l’obligeant à hypothéquer son portfolio ainsi que ses résidences dans des quartiers huppés de New York ?

Une situation quasi impensable quand on pense à son salaire annuel de plus de 2 millions de dollars.

Ce serait son style de vie qui l’aurait mené à ce surendettement. Très mauvaise gestionnaire et grosse dépensière, Annie Leibovitz s’est offert des Penthouses à New York, ainsi qu’une maison à Paris, sur un coup de tête, pour sa compagne Susan Sontag. S’aventurant dans des travaux herculéens, oubliant régulièrement de payer ses impôts,  ses stylistes, son personnel, organisant des fêtes grandioses pour l’anniversaire de ses trois filles, dînant régulièrement dans le très chic restaurant James, sans compter les cadeaux qu’elle offrait à ses proches, Annie Leibovitz a brûlé la chandelle par les deux bouts.

Sa rigueur au travail contrastait avec son mépris des contingences matérielles et sa folie des grandeurs. Aujourd’hui, elle risque de perdre le travail de toute une vie.

17:50 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, argent, emprunt, dettes