Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/10/2010

Hunting & Collecting lance son E-Shop

hc-shop3.jpg


Fin février 2010, la charmante Aude Gribomont, rédactrice mode et styliste de magazine et son compagnon Niels Radtke, producteur et metteur en scène, nous ont fait l’honneur d’ouvrir leur select store « Hunting and Collecting » au 17 rue des Chartreux à Bruxelles.


Dans un espace de 300m2 « Hunting and Collecting » propose une sélection en constante évolution de plus 30 marques de créateurs exclusifs de mode homme, femme et enfant, de chaussures et d’accessoires inédits, d’objets design, de print et de presse dédiée à la culture contemporaine. On y trouve également au sous-sol, une Project Room accueillant régulièrement des expositions d’artistes et de designers, ainsi que d’autres évènements comme le lancement de magazine ou pop-up store.

Issues d’un long travail de recherche en amont, les marques choisies ont comme point commun la construction d’un langage stylistique clair et d’une singularité alliant créativité et identité propre.  A défaut de suivre les tendances, elles les créent, produisant ainsi une forte valeur ajoutée.

Afin de répondre aux besoins d’une certaine communauté visionnaire et de plus en plus mobile, « Hunting and Collecting » vient de lancer son E-Shop.  La boutique en ligne a été pensée à l’image de la boutique, blanc, simple et facile dans sa navigation avec une attention portée sur le contenu.

« Hunting and Collecting » est en tout cas une jolie réussite que l’on vous invite à découvrir.

aude_niels.jpg

shop.jpg

shop2.jpg

vitrine.jpg



Hunting and Collecting


17 rue des Chartreux
1000 Bruxelles


T. +32 2 512 74 77
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 20h

Mode : le Mont Saint-Michel

photo17-5w6p2006.jpgLe Mont Saint Michel est une marque française de prêt-à-porter, créée en 1913 dans la baie dont elle tire son nom, rapidement la marque s’impose par son travail et la qualité qu’elle apporte.  Mais c’est en 2001, sous la direction artistique d’Alexandre Milan,  que le Mont Saint Michel se dévoile.

La marque devient alors une référence.  Spécialiste de la maille tendance, Le Mont saint Michel étend aujourd’hui son univers à la femme, l’homme, l’enfant  et également à celui de l’accessoire, le tout sous des allures désinvoltes aux notes souvent légèrement rock.

Pour sa nouvelle collection automne – hiver 2010/2011, la marque scinde la collection en deux thèmes : Go West & Belle de Nuit.  Deux histoires bien distingues que nous vous invitions à découvrir.

Go West, c’est la traversée de  l’océan pour s’aventurer dans les forêts du Wyoming. Au menu: Parkas, toque en fourrure, denim rétro, daim caramel, et carreaux plaid. On emmène bien sûr dans nos valises le meilleur de nos pulls rétro: poil de chameau, point damier, néo côte anglaise, maille molleton et irlandais allégé. On s’approprie les motifs traditionnels des indiens Navajo en les transposant sur des écharpes couvertures et des pulls néo tradis. On fabrique un look de trappeur cute en petite cape à carreaux, shirt slack taille haut et cardigan jacquard Amérindien.

Belle de nuit, nous invite à revisiter le répertoire de la parisienne bcbg version ludique. Le pied de poule est décalé sur de la maille, on brode des pois sur son pull fétiche et on imprime des nœuds dorés sur son cardigan. La robe en maille devient sexy version mini et perlée en all over tandis que le pull monogrammé revient dans une version 2010. On joue aussi avec les codes de la lingerie avec la broderie anglaise sur soierie et une jupe en chiffon de soie. L’allure est chic et piquante en short en daim noir, pull à pois et veston.

 

13:42 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mode, saint-michel, femme

Coup de coeur : house of Harlow 1960


house-of-harlow-headband.jpgIl y a quelques années, peu d’entre nous auraient parié que Nicole Richie deviendrait la jeune femme épanouie que l’on connait aujourd’hui, maman de deux enfants, d’une ligne de vêtements et d’une  marque de bijoux.

Il faut dire qu’entre ses régimes à répétition et ses aventures plus que rocambolesques avec Paris Hilton, rien ne laissait présager de tels changements.  Et pourtant, après avoir lancé Winter Kate, sa ligne de vêtements. Nicole Richie nous étonne à nouveau avec cette fois-ci House of Harlow 1960, sa nouvelle marque de bijoux qui porte le nom de sa fille, Harlow. 

Le style de ses bijoux est à l’image de la créatrice : rock, vintage et bohème.  On retrouve dans la collection, les matières de prédilection de la jeune femme, les plumes, le cuir et la soie, matières incontournables des années 60 et 70 dont s’inspire Nicole.  Une collection particulièrement réussie à des prix plus qu’abordables, entre 30 et 150 $ pour un bijou, de quoi se faire plaisir sans culpabiliser.

House of Harlow 1960 Shop

house_of_harlow_1960_black_resin_triangle_necklace.jpg
house-of-harlow-1960-black-leather-cuff.jpg
house-of-harlow-1960-red-pyramid-bangle.jpg


22/10/2010

Campagne for the Magazine LOVE

Alessandra Ambrosio, Pixie Geldof, Agyness Deyn et Jeneil Williams en Prada pour le magazine LOVE.

08:57 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pub, magazine, love, prade

21/10/2010

"Le Fabuleux Marcel de Bruxelles"

marcel2.jpg

Pour certains, le  Marcel, c’est un banal sous-vêtement, voire le prénom d’un grand-père  bien éloigné.  C’était sans compter sur «le Fabuleux Marcel de Bruxelles» qui en a fait désormais un must, le caviar en termes de maillot de corps!!

Car il faut savoir que «le Fabuleux Marcel de Bruxelles», n’est pas juste un simple Marcel. Chaque modèle se réfère à une histoire. Le modèle «Pablo» avec ses rayures horizontales années 20, a été inspiré de Picasso qui se balladait souvent en singlet à la Côte d’Azur.

Et il n’est pas le seul, «Le Fabuleux» basique côtelé, disponible dans un large choix de couleurs, «Le Clochard» échancrure très sexy, réservé aux femmes ou encore plus actuellement «Le Ket» (notre petit  gamin de Bruxelles justement), portant un pantalon inspiré des trainings des Jeux Olympiques des années 20 et 30, sans oublier le «Paola», qui vous l’aurez deviné est un clin d’oeil à notre Reine.

Pour Ruben Goots, créateur de la marque, le Marcel est un véritable mode de vie.  Mais «Le Fabuleux Marcel de Bruxelles», c’est également une belle étiquette, une impression authentique à l’intérieur, d'agréables photos et un emballage en papier raffiné, quelque chose d’original, conçu avec soin et attention.

En plus de la collection Homme et Femme, il existe à présent également une collection pour Enfants.  Authentique et chic, «le Fabuleux Marcel de Bruxelles» a la quote, de la hypissime Colette à Paris jusqu’au Bayscrew’s de Tokyo.  Du Belge et du beau, pour le coup, ça fait plaisir!

Lire également cet article sur Essentielle.be

 

 

marcel.jpg

marcel1.jpg

19:14 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcel, bruxelles, ruben goots

Vanessa Bruno - le film

Coup de coeur : «Origami Jewellery »

grue_vermeil_resinemauve.jpg

Envie de voir la vie en origami, rien de plus simple avec les bijoux que crée le duo de designers parisiens, Claire et Arnaud,  sous la marque «Origami Jewellery».

En s’inspirant des célèbres pliages japonais, petit à petit,  au fil des plis et face au plaisir de reproduire des motifs tel que le lapin, la grue, le lion ou encore la biche, le jeune couple décide de créer une collection de bijoux en or et argent.  C’est alors sous l’œil bienveillant de leur ami japonais, Masayuki Muraki, que leur première collection voit le jour.

A s’offrir, incontestablement.