Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/03/2011

L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix

affiche_orient_des_femmes.jpg



Véritable hymne aux femmes orientales, cette exposition est le fruit de la rencontre entre un regard artistique, celui du couturier Christian Lacroix et un regard scientifique celui d’Hana Chidiac, responsable des collections Afrique du Nord et Proche-Orient au musée du quai Branly.

Cette exposition dévoile un autre visage des femmes, du nord de la Syrie à la péninsule du Sinaï, à travers une sélection de robes de fête, manteaux, voiles et coiffes ornés de broderies et d’applications de couleurs, portés par les villageoises et bédouines de Syrie, de Jordanie, des Territoires palestiniens et du désert du Sinaï.

Plus de 150 costumes et parures traditionnels du Proche-Orient datant pour la plupart de la fin du XIXe siècle à nos jours ont été sélectionnés pour cette exposition. Elles témoignent d’une continuité des traditions et des savoir-faire dans un contexte social et politique qui a considérablement évolué au cours de cette période.

L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix
Musée du quai Branly (Paris)
www.quaibranly.fr
08/02/2011 > 15/05/2011

Les premières lettres d’amour de Liz Taylor mises en vente.

elizabeth-taylor-don-taylor-between-takes-of-father-s-little-dividend.jpgBien souvent, le malheur des uns, fait le bonheur des autres. Il y en a en tout cas « une » qui l’a bien compris et à qui le décès de l’actrice Elizabeth Taylor risque bien de faire le « bonheur » ou en tout cas, de renflouer son  compte en banque. C’est le cas de la société RR Auction qui a eu la bonne idée d’acheter il y a deux ans les premières lettres d’amour de l’héroïne de « La chatte sur un toit brûlant » et qui envisage de, déjà, les revendre aux enchères au mois de mai prochain.

La correspondance date de l’époque où Liz Taylor n’était encore que jeune fille.  Elle y dévoile ses sentiments à William Pawley dont elle a été fiancée durant plusieurs mois en 1949. À cette époque, l’actrice n’avait que 17 ans et sa carrière ne faisait que débuter. L’année suivante, en 1950, elle épousera Conrad Nicholson Hilton Jr, héritier de la chaîne d’hôtels Hilton, le premier de ses huit mariages.

Dans cette soixantaine de lettres, Elizabeth Taylor déclare tout son amour au jeune homme, elle y dévoile également l’histoire des studios hollywoodiens de l’époque. Si la valeur de ces courriers  était estimée à 25 000 dollars il y a encore moins d’une semaine, elle pourrait très bien doubler, voir tripler lors de la vente. Seule l’histoire nous le dira.

Retrouvez également cet article sur Essentielle.be - Elizabeth Taylor en image.

29/03/2011

Street Style : découvrez les filles les plus lookées de Paris.

streetstyle_paris_12.jpeg

Chaque début de saison, il est de bon ton de prendre la température mode à travers les sites de Steet Style. Dans un souci d’investissement, nous nous sommes penché sur le dossier et nous vous avons sélectionné quelques looks bien trempés à piquer à nos voisines, les modeuses Parisiennes.

Qu’ils soient chics, excentriques, sages, encore hivernaux ou déjà aux odeurs de printemps, voici notre sélection des plus beaux looks repérés. A adopter sans plus attendre.

Découvrez notre album Street Style Paris ici. Retrouvez cet Article sur Essentielle.be.

*♥♥*¨*..¨*♥*¨*♥♥**¨¨*♥*¨*♥♥*¨*•...**¨*♥*¨*♥♥*¨*..¨*♥*¨*♥♥**¨¨*♥*

J-ai-un-probleme-je-veux-mincir-avant-le-maillot_article_full.jpg

10:38 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0)

25/03/2011

Vidéo : Making of Blake Lively for Chanel

Les soeurs Olsen en mode incognito

soeurs-olsen_0.jpg

16:45 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les soeurs olsen

"Twin Peaks" s’invite sur Arte

twin-peaks-pilot-poster.jpgDe toute évidence, Arte a décidé de nous faire plaisir cette année.  Après nous avoir transporté durant 7 jours dans le monde de la mode et de l’esthétisme à travers les documentaires, tel que  « Le jour d’avant » de Loïc Prigent  réalisé exclusivement  pour Arte à l’occasion de la Fashion Week parisienne.

C’est avec la rediffusion de la fameuse série “Twin Peaks”, les saisons 1 et 2, qui seront programmées à raison de deux ou trois épisodes tous les mardis à 22h35, qu’Arte risque bien de faire de nouveaux adeptes.

Petit rappel pour ceux qui auraient oubliés, ou qui n’auraient tout simplement pas connu “Twin Peaks”. Cette série réalisée par les talentueux Mark Frost et David Lynch avait tout simplement révolutionné le monde des séries. Dès la diffusion de son pilote en avril 1990, elle avait su jusqu’à son arrêt en juin 91 tenir son public en haleine. Mêlant suspens, violence, humour noir, glamour et mysticisme, au croisement du soap opéra et de la série policière.

L’histoire Dans la ville imaginaire de Twin Peaks, située dans le nord-est de l’Etat de Washington, le cadavre de Laura Palmer, une jolie lycéenne connue et aimée de tous, est retrouvée emballée dans du plastique sur la berge d’une rivière. L’agent spécial du FBI Dale Cooper (Kyle MacLachlan) est désigné pour mener l’enquête. Il découvre alors que Laura Palmer n’était pas celle que l’on croyait et que de nombreux habitants ont quelque chose à cacher.

Au total, la chaîne diffusera trente épisodes de la série culte tous les mardis à 22h35 à compter du 19 avril. Retrouvez quelques scènes de la série "Twin Peaks" ici.

1.jpg2.jpg

3.jpg
4.jpeg
5.jpg

 

 

16:18 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : "twin peaks"arte

22/03/2011

Mode : que garder de la Fashion Week 2011/2012 ?


Comme chaque début de saison, on vous décrypte les moments importants de la Fashion Week. Et cette année on peut dire qu’elle a été forte en émotions.  Mais que garder vraiment de cette dernière ! Voici pour vous un résumé des tendances repérées sur les podiums parisiens.

Alors, soyons sincères, cette semaine de la mode parisienne peut se prévaloir d’avoir attiré tous les regards de la planète mode (et du reste du monde) pendant plus d’une quinzaine de jours.  Nous tenant en haleine entre les rebondissements de la (bien triste) affaire Galliano, les absences de créateurs (au bout du rouleau) à la fin de leurs défilés et/ou tout simplement, celles des bonnes surprises, comme le premier défilé de Christophe Lemaire pour Hermès particulièrement reconnu par la presse spécialisée pour son honnêteté.

Hermes_15.jpegEt c’est justement avec ce défilé que nous allons commencer notre petit tour de tendances à adopter pour l’hiver 2011/2012.  Pour ce premier défilé, le designer Christophe Lemaire nous transporte à travers un voyage aux odeurs de Jules Vernes.  Sa collection rend hommage au cuir dans toute sa splendeur, on craque d’ailleurs pour les cuissardes, justes sublimes.

La soie reste bien évidemment présente, et on s’amusera, peut-être déjà cet été, à détourner les fameux carrés en top ou petite robe.  Novatrice et moderne, la collection Hermès remplace le blanc, par le blanc cassé, à adopter en total look, le noir par le camel qui sera certainement, avec le rouge, l’une des couleurs fard de l’hiver prochain. 

chloé.jpegTrès remarqué également, le retour du patchwork découvert chez Chloé. Un patchwork géométrique mixant agréablement tant les couleurs que les matières aux allures un tantinet ’70.  Coup de cœur également pour les imprimés cachemire, les vestes de cuir cintrées ou encore les accessoires, comme ces escarpins en cuirs bicolore dans des teintes rétro python kaki et ocre, qu’on rêve déjà toutes d’enfiler.

guylarochejpeg.jpegOn retrouvera d’ailleurs cet esprit patchwork chez Guy Laroche. La collection proposée par le designer Marcel Marongiu met cette année en avant des silhouettes incontestablement ultra féminines et sophistiquées.

Construite sur un jeu d’oppositions et de contrastes, cette collection dévoile des allures asymétriques sur des tons unicolores, tel que noir, le gris,  le beige ou encore le blanc cassé, le camel et le rouge déjà repérés chez Hermès. Les vestes oversizes et les escarpins en cuir mi/mate et vernis sont d’ailleurs justes extraordinaires dans cette collection.

DVN_21.jpegEt on reste dans l’euphorie du mélange, avec cette fois-ci le designer belge Dries Van Noten qui nous promet un hiver incontestablement graphique. On adore tout simplement sa maitrise des codes esthétiques et son audace dans les associations de couleurs et de matières. Les petit plus : les touches de fourrures ça et là associées à la soie, les draps de laine ou encore les brocarts si propres au designer.

Idem chez Ricardo Tisci pour Givenchy, le designer (depuis lors chez Dior), nous fait également voyager à travers une extraordinaire jungle. Jupes fleuries et poils de bêtes sont à l’honneur. Chez Dior justement, les silhouettes aux allures 70’s chic étaient de sorties.  Un défilé très attendu qui s’est avéré plus soft que prévu.

lanvin.jpegChez Lanvin, hiver oblige, Alber Elbaz mise tout sur le noir et quelques touches de caramel, rouge et gris.  Une fois de plus, on opte ici pour le total look, même les imprimés floraux sont en ton sur ton.  Les coupes du génie de la mode, frôlent la perfection. On retrouvera à nouveau manteaux en oversizes et robes asymétriques.  Mais de toute évidence, le directeur artistique de la marque a souhaité se démarquer en clôturant son défilé par une salve de robes colorées.

chanel_15.jpegDans le registre, « je sentais bien que cette Fashion Week aurait des allures d’apocalypses », on peut se demander si Karl Lagerfeld ne serait pas un peu visionnaire (sans jeux de mots aucun). Pour le défilé Chanel, le couturier a fait défiler des mannequins aux allures de guerrières dans un décor post-apocalyptique noir anthracite parsemé de pierres fumantes, donnant ainsi la chair de poule à ses convives. Une collection aux couleurs très sombres, entremêlant masculin/féminin avec des vestes en tweed ajustées sur des pantalons larges d’hommes.

Chez Jean Paul Gaultier, on reste plus léger, malgré les militants de la Péta manifestant au bord du défilé pour cause de fourrure sur le catwalk, et on s’impose un peu d’humour avec un défilé anti-jeunisme.  On craque pour les cabas en peau de bête et la bonne humeur de Valérie Lemercier.

LVuitton_37.jpegEt on termine avec Marc Jacobs pour Louis Vuitton, qui cette saison nous séduit avec une collection quelque peu coquine. Soubrettes menottées, cols claudines, corsets en cuir, casquettes, bottes en latex ou encore shorts ajourés sont sur le devant de la scène. Marc Jacobs revisite la vie secrète des grands hôtels avec une certaine sensualité. Ce qui nous fait envie : l’imperméable transparent avec une impression du logo maison, on rêve déjà le porter.

Retrouvez égalemment cet article sur Essentielle.be

“Blond Ambition” ou les chaussures en hommage à Madonna

new_shoes_blond_ambition_2011_designed_by_kobi_levi_04.jpg


Le créateur de chaussures Kobi Levi s’est inspiré du Blond Ambition Tour de Madonna afin de concevoir une paire de chaussure en hommage à la star Madonna. Les chaussures représentent à la fois le corset créé par Jean-Paul Gaultier  et porté par Madonna lors de sa tournée de concerts Blond Ambition Tour , mais représente également Madonna elle-même, sa coiffure et son micro.

Hands-The Ting Tings

21/03/2011

John Galliano sera fixé sur la date de son procès pour injures le 12 mai

john-galliano.jpg

L’ancien directeur artistique de la maison Dior, John Galliano, sera fixé le 12 mai sur la date de son procès à Paris pour injures et diffamation à caractère antisémite, a-t-on appris lundi de sources judiciaires. Cette date sera déterminée à l’occasion d’une audience de fixation devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Le procès pourrait avoir lieu avant l’été ou à l’automne.

Deux plaintes seront examinées. La première concerne l’altercation du styliste britannique avec un couple, fin février, dans un café à la mode du quartier parisien du Marais.Interpellé en état d’ébriété, le couturier est accusé d’avoir proféré des propos racistes et antisémites. Il nie les faits et a porté porté plainte pour diffamation. Il a toutefois présenté ses excuses.

La seconde plainte concerne une autre personne qui aurait été insultée par John Galliano en octobre 2010. Le directeur artistique de la maison Dior se serait moqué du physique de cette femme de 48 ans, avant de proférer en anglais des insultes à caractère raciste.

La plaignante n’avait pas souhaité dénoncer ces insultes à l’époque, estimant que les propos de M. Galliano étaient la conséquence d’une consommation excessive d’alcool. Mais elle avait finalement décidé de dévoiler ce précédent après avoir été informée de l’altercation plus récente.John Galliano, qui a été licencié par la maison Dior pour avoir déclaré dans une vidéo diffusée sur internet qu’il “adore Hitler”, risque 6 mois de prison et 22.500 euros d’amende.

Retrouvez cet article sur Essentielle.be

14/03/2011

Carine Roitfeld chez Dior !!

carine-roitfeld-et-riccardo-tisci-.jpgIncontestablement, si la saga Dior – Galliano a rythmé notre Fashion-Week aux rythmes des AFP quasi quotidiennes et que les rumeurs visant le créateur Ricardo Tisci comme nouveau directeur artistique de la maison Dior.  Personne ne pouvait s’attendre à retrouver le nom de Carine Roitfeld dans cet épisode atypique de la mode.

Et pourtant, à l’heure où la direction de Dior confirme bien que c’est l’ancien DA de chez Givenchy qui reprend les rênes, on découvre que ce dernier ne sera pas seul, mais bien accompagné de l’ancienne rédactrice en chef du magazine Vogue Paris.

Autant dire que face à ce duo de choc, le monde de la mode risque bien de prendre un nouvel élan. Avec ces deux génies de la mode aux commandes, Dior risque bien de nous surprendre.  Quant à Haider Ackermann qui avait été également pressenti pour la relève Dior, ce sera finalement chez Givenchy qu’il la fera.  Comme l’avait finalement fait précédemment John Galliano avant de rentrer chez Dior. Albert Elbaz continuant lui ascension chez Lanvin.

Rappelons que Carine Roitfeld venait justement de quitter la direction du magazine Vogue, laissant son poste à Emmanuelle Alt, dont le premier numéro vient de paraître.  Lui permettant ainsi de VOGUER  à de nouvelles activités.  On dirait que cette opportunité en Di’OR, tombe à pique pour elle.

Retrouvez égalment cet article sur Essentielle.be

16:49 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carine roitfeld, dior, tisci